Affichage des articles dont le libellé est Prière. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Prière. Afficher tous les articles

Le Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ.




Evangile selon saint Jean, 6,51-58.

La chose la plus étrange.
Les juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Il dit ces choses en enseignant dans une synagogue à Capharnaüm. Et l’Evangile d’ajouter : « Beaucoup de ceux qui l’ont entendu parmi ses disciples disent donc : « Cette parole est dure, ! Qui peut l’entendre ? »
« L’eucharistie n’est pas et ne sera jamais une évidence ; et ceci, par sa radicalité même. L’évidence, si elle existe, habite des régions plus tranquilles. Du moins, l’eucharistique peut-il prendre sens en ce qui fait l’existence humaine, et non comme le « sens » que présupposent les convictions établies, mais comme ce qui naît dans le surgissement le plus vif de l’expérience.»[1] « Du côté de la pratique, il s’agira de faire passer l’eucharistie dans la vie ; et spécialement par l’amour du prochain. Mais aussi, ou d’abord, par une disposition d’ « action de grâces », par une façon d’être tourné vers Dieu en toutes choses, par une communion à la souffrance et au resurgissement de Jésus-Christ. »[2]
Ne pas banaliser. Maintenir l’étrange. Voilà la condition pour vivre l’eucharistie. Cela n’a pas de sens pour beaucoup de nos contemporains parce que cela semble si banal. Comme les juifs et les disciples, j’aurais sans doute protesté. Je trouve ce rite toujours étrange, c’est-à-dire nouveau, original, déconcertant. L’étrange engendre une rupture avec le trivial, l’ennuyeux : cela bouleverse. La question centrale, le vrai sujet, c’est la communion, la relation à autrui, à Dieu ; et cela c’est toujours ineffable. Nous sommes invités à entrer dans ce que signifie le rite, il n’y a pas à mériter. Corps et sang sont du côté de la présence réelle comme le pain et le vin. Transposition de la violence vers le végétal, la non-violence. L’humanité déjà transfigurée malgré ses régressions régulières.
C’est une pensée-aurore : l’homme assume tout son corps, la chair n’est pas conçue comme négative. Ce sacrifice invite à la fin des sacrifices et nous aide à passer de l’illusion (puissance, domination, cupidité, égocentrisme) à la vérité : du côté de l’expérience et de la relation.
« C’est là notre perfection : la miséricorde ou plutôt, la macrothumia, la largesse de cœur. C’est là notre perfection. Elle peut commencer où que nous soyons. Elle est sans technique, sans savoir, sans méthode, sans ascèse ».[3]

Th. Vander Poelen


[1] Maurice Bellet, La chose la plus étrange, Manger la chair de Dieu et boire son sang, DDB, Paris, 1999, p.110.
[2] Ibidem, p.37.
[3] Ibidem p.50.

Aider les plus démunis en achetant du vin

L’Entraide Boetendael-Alliance est une association qui fourni une aide aux plus démunis d’Uccle et des environs,
en étroite concertation avec le Centre d’Aide Sociale d’Uccle.
Pour financer son activité l'entraide organise une grande
vente de vins et champagnes.
Chaque caisse vendue rapporte 10€ à notre
association !

Nous vous proposons les  vins suivant :
  1. Côtes-du-Rhône Lumian : Produit par les vignerons Gilles Phétisson et Caroline Bonnefoy. Situé sur le terroir de Valréas, le domaine de Lumian. Dès 1999, Gilles a opté pour une agriculture plus saine, en s'engagent en agriculture biologique. Récolte manuelle à pleine maturité : Nez :Fruits rouges et noirs, mûres, cassis, épicé, touche de cuir  Bouche :Attaque agréable sur les fruits, belle rondeur et bon équilibre, finale épicée.
  2.  2016 Grand Bateau Blanc, Bordeaux AOP : Fruit d’une étroite collaboration avec le Château Beychevelle. Qualité impeccable, style unique alliant une trame solide, la beauté du fruit et une touche de vanille.
    1. Blanc 100% Sauvignon ; Nez :Pomme verte, groseilles à maquereau, agrumes et petite touche de vanille. Bouche : Attaque fine et ronde, fruits jaunes mûrs, belle fraîcheur, finale fruitée.
    2. Rouge 65% Merlot, 35% Sauvignon Nez:Violette, cerise de Bâle, vanille, cassis, pruneaux d'Agen. Bouche: Attaque sur les fruits noirs, milieu de bouche élégant et frais, finale structurée.
  3. Champagne Lepreux-Penet Grand cru -Brut , Verzy :Produit par la famille depuis 8 générations (R-M), celle-ci pratique une culture raisonnée afin de respecter l’environnement.  Possédant ses propres crayères du XIX siècle pour un vieillissement optimal des bulles. Secret de Bulles est un assemblage subtil de Chardonnay et de pinot Noir. Sa robe d’or pâle offre des senteurs boisées et une bouche très rafraîchissante et gourmande aux notes de chair blanche et d’épices. Grand cru est octroyé à seulement 16 villages de Champagne.


 
Pour plus d'infos et pour commande, veuillez télécharger le bon de commande à remplir et à remettre à votre secrétariat avenue Montjoie 29 ou à lors des différentes messes
http://www.nd-rosaire.be/pdf/vins.pdf



ATTENTATS BRUXELLES 22 MARS - INVITATION





Mercredi 22 mars 2017, au premier anniversaire des attentats qui ont endeuillé Bruxelles, tous les chrétiens de Bruxelles et tous les hommes et femmes de bonne volonté sont invités à se rassembler dans la cathédrale Saint-Michel et Sainte-Gudule à Bruxelles à 18 hrs. pour un temps de prière pour les victimes des attentats. Cette veillée de prière sera présidée par le Cardinal Jozef De Kesel.

Soyez tous les bienvenus.

Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire pour Bruxelles

Info : Paul Emmanuel Biron - ( 02 533 29 06 - :  commu@catho-bruxelles.be

Prière du Rosaire

Le Rosaire est une prière vocale et en même temps contemplative. Unir la prière vocale à la contemplations est un art précieux qui fait comprendre et vivre toute la beauté du Rosaire.

                                                       La Contemplation

Pour accéder à la contemplation en récitant le chapelet, il est bon de méditer les évènements du salut, de façon aussi concrète et vivante que possible, de se présenter ce qui s'est passé alors pour s'y arrêter ensuite tout en parlant à Jésus et à Marie.

Tous les Papes modernes ont récité quotidiennement le chapelet, le Pape actuel aussi. Benoit XVI, Cardinal, disait " Effectivement le rosaire nous rappelle cette donnée originelle qui la répétition ait partie de la méditation, et que cette répétition est une façon d'entrer dans le rythme du repos. Ce qui importe ce n'est pas que je m'efforce de suivre rationnellement chaque parole dite, mais au contraire, que je me laisse porter par le calme que procurent la répétition et la régularité. D'autant plus que cette parole n'est pas sans contenu. Elle me présente de grandes images et visions et avant tout la figure de Marie et par elle celle de Jésus."
Real Time Web Analytics